Dashboard

Station 1 (Rangée 8)

 Détail

Mesure de la teneur en eau dans le sol

Station 2 (Rangée 27)

 Détail

Mesure de la teneur en eau dans le sol

Station 3 (Rangée 27)

 Détail

(dès le 18-07-19) Cette station permet de prendre les mesures de 3 sondes tensiométriques supplémentaires, ajoutées à la station 2

teste

 Détail

Gateway

 Détail

Mesures du niveau de la batterie (12V/97Ah) de la passerelle

Objectif

L’objectif est de développer et tester une solution IoT, à bas coût

Nous voulons mieux planifier l’irrigation des cultures et permettre aux agriculteurs d’améliorer leur rendement.

Une étude récente avec des producteurs de maïs à grande échelle au Nebraska a montré que la surveillance de l’irrigation basé sur des capteurs a permis d’économiser 33% d’eau et le coût de pompage a été réduit considérablement.

Qu'est-ce que la tensiométire?

La Tensiométrie est la mesure de tension de l’eau dans le sol, autrement dit, la force de succion que la racine doit exercer pour extraire l’eau du sol

Quand le sol sèche, sa tension monte.
  • L’unité de mesure de succion est connue : cbar (ou kPA)
  • La mesure est universelle, car il s’agit de la difficulté à extraire l’eau.
  • Elle est opérationnelle sur toute situation de sol, de culture, de mode d’irrigation, sans besoin de calibrer le sol.
  • La tension de l’eau, sur une gamme 0-200 cb, est l’indicateur le plus pertinent en sols irrigués.

LoRaWAN

Ce protocole se veut simple, peu coûteux à implémenter et économe en énergie, assurant une couverture dans un rayon de 3 à 15km.

Les données provenant des capteurs attachés aux stations (émetteurs), sont transmises à la passerelle (récepteur) en utilisant la technologie radio LoRa, dans un rayon de 3 à 10 kilomètres. La passerelle, elle, traite et envoie instantanément les données sur un serveur web où les données pourront être visualisées et, analysées sous forme de graphique. Des alarmes pourront être paramétrées pour signaler une zone à traîter.

Les sondes WATERMARK

Les sondes Watermark sont des matériels de type tensiomètrique qui permettent de connaître l'état hydrique du sol.

Le signal est une résistance électrique, qui diminue avec l'augmentation de l'humidité du sol (et aussi de la température, qui peut être compensée). La construction du capteur est ingénieuse: un cylindre perforé en acier inoxydable supporte une membrane perméable, à l'intérieur de laquelle se trouve un agrégat de sable compact, la "matrice granulaire". A une extrémité il y a une plaquette de gypse et des électrodes connectées aux fils qui émergent à la surface du sol. La plaquette de gypse sert de tampon contre les différences d'acidité et de salinité du sol, de sorte que la résistance électrique entre les électrodes dépend uniquement de l'humidité et de la température. L’ incidence de température sur la mesure (1.5 % par °C) est compensée automatiquement, grâce à la mesure de la température du sol.

La sonde tensiométrique Watermark ® est un outil robuste et relativement peu onéreux, qui ne nécessite pas d’entretien particulier. Il est simple d’utilisation, les mesures sont précises.